• Accueil
  • Contact
  • Restez à l'écoute
  • Le présentéisme coûte cher aux entreprises

    Selon un article du Figaro, le coût du présentéisme serait supérieur à celui de l’absentéisme.

    Un salarié présent mais non motivé ou démotivé par son contexte de travail coûterait plus cher qu’un salarié absent. Cette analyse, forte intéressante, commence à faire écho dans le monde du management et des ressources humaines.

    En effet, imaginez un collaborateur qui traine des pieds pour venir au travail ou qui à la boule au ventre, il ne peut pas être à 100% de ses capacités et être performant dans la réalisation de ses objectifs.

    Un salarié absent peut être remplacé, son travail peut être dilué auprès d’autres collègues, alors qu'un salarié présent doit remplir ses objectifs. Aucune organisation, ne décide d’alléger les missions d'un collaborateur mécontent.

    Cette réalité financière et humaine met l’accent sur l’importance de réfléchir à sa politique RSE. Une organisation, qui propose un écosystème plus vertueux, plus à l'écoute de ses salariés, gagnent en qualité de vie au travail mais aussi en performance.

    http://www.lefigaro.fr/vie-bureau/2015/02/06/09008-20150206ARTFIG00019-travail-le-cout-du-presenteisme-plus-eleve-que-celui-de-l-absenteisme.php

    logo-decathlon.png
    logo-rivka.png
    logo-fdj.png
    logo-pole-emploi.png
    logo-jean-moulin.png
    logo-cegid.png
    logo-april.png
    club-med.png
    credit-agricole.png
    davigel.png
    leroy-merlin.png
    groupe-le-duff.png